Services ambulatoires




Clinique ambulatoire au CLSC Drummond

Les heures d'ouverture de la clinique ambulatoire sans rendez-vous du CLSC Drummond sont de 8 h 30 à 21 h du lundi au vendredi et de 13 h à 17 h les samedis et dimanches ainsi que les jours fériés.

L'équipe de la clinique ambulatoire au CLSC Drummond prodigue des soins tels que injections sous-cutanées, intramusculaires ou intraveineuses, retrait d'agrafes, points de suture, suivi de plaie et consultation mineure. Sur demande, la pilule du lendemain est distribuée.

Pour obtenir les conseils d'une infirmière sur votre état de santé, vous pouvez en tout temps consulter Info-Santé en composant le numéro de téléphone 811. Vous pouvez également communiquer avec votre groupe de médecine familiale (GMF) ou votre médecin de famille et tenter d'obtenir un rendez-vous. Si votre état de santé le nécessite, présentez-vous à l'Urgence de l'Hôpital Sainte-Croix.

----------

Point de service Saint-Guillaume - ouverture le mardi de 8 h 30 à 14 h
Pharmacie Maurice Benoit
207, rue Principale
Saint-Guillaume (Québec) J0C 1L0

Point de service Wickham - ouverture le mercredi de 8 h 30 à 11 h
Centre communautaire de Wickham
893, rue Moreau
Wickham (Québec) J0C 1S0

Point de service Notre-Dame-du-Bon-Conseil - ouverture le jeudi de 8 h à 10 h
L'Accueil Bon-Conseil
91 rue Saint-Thomas
Notre-Dame-du-Bon-Conseil (Québec) J0C 1A0

Services offerts sur rendez-vous seulement :
  • prise de sang;
  • injections;
  • suivi de plaie;
  • consultation mineure.

Pour la prise de rendez-vous, vous devez téléphoner au (819) 474-2572, poste 33855.

Pour les prises de sang, veuillez déposer votre requête au point de service selon les heures d'ouverture ou au CLSC Drummond au guichet numéro 5 ou 6, du lundi au vendredi de 8 h à 15 h.



Clinique des facteurs de risque

Programme d'éducation à la santé
« Ma santé à vie »

La Clinique des facteurs de risque du CSSS Drummond est destinée à accompagner les personnes d'âge adulte, qui ont un diagnostic de syndrome métabolique, c'est-à-dire, ayant un tour de taille élevé avec 2 facteurs de risque tels que :

  • une tension artérielle élevée (haute pression);
  • dyslipidémie;
  • taux de cholestérol élevé.
L'objectif principal de la clinique est d'offrir un accompagnement professionnel dans le processus de modification des habitudes de vie.

Le syndrome métabolique désigne un ensemble de signes physiologiques qui accroît considérablement les risques de développer un diabète de type 2, une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Donc, le traitement préconisé pour traiter ce syndrome est d'abord une modification importante des habitudes de vie.

L'équipe interdisciplinaire de la Clinique des facteurs de risque est composée d'une infirmière clinicienne en maladies chroniques, d'une nutritionniste et d'une kinésiologue (spécialiste de l'activité physique). Pour bien remplir leur mission d'éducation, ces professionnels sont soutenus par le programme d'éducation à la santé « Ma santé à vie ». Concrètement, les interventions visent la modification de l'alimentation pour agir sur l'excès de poids et l'augmentation du niveau d'activité physique.

Tout d'abord, le programme d'éducation à la santé offre deux cours en groupe, soit deux séances de deux heures données sur deux semaines consécutives.

À la suite de cette formation de groupe, la nutritionniste et la kinésiologue sont disponibles pour des rencontres individuelles, pour une évaluation et des suivis. Ce programme d'éducation à la santé a pour but d'outiller, de conseiller, de soutenir et de motiver la personne à adopter progressivement de saines habitudes de vie.

La Clinique des facteurs de risque vise à développer les connaissances et les compétences nécessaires à chaque personne dans l'autogestion de leur problème de santé :

  • devenir de plus en plus autonome;
  • modifier les habitudes de vie et gérer les facteurs de risque;
  • maintenir un état de santé optimal;
  • optimiser la qualité de vie;
  • prévenir les complications associées aux facteurs de risque et ralentir l'apparition de la maladie.
Ce programme est offert gratuitement pour la population de la MRC de Drummond. Toutefois, il faut spécifier que les personnes déjà inscrites dans une autre clinique du CSSS Drummond, telle que la Clinique du diabète, la Clinique d'insuffisance rénale, ou la Clinique des maladies cardiorespiratoires André-Paquin, ne peuvent bénéficier des services de la Clinique des facteurs de risque.
^Haut de page



Clinique des maladies cardiorespiratoires André-Paquin

La Clinique des maladies cardiorespiratoires André-Paquin, située au 2e étage du Pavillon d'Youville-Desjardins à l'Hôpital Sainte-Croix, a été inaugurée en novembre 2008. C'est grâce au soutien financier de la famille de feu M. André Paquin et celui de la Fondation Sainte-Croix/Heriot que notre clinique a pu voir le jour.

À travers des services et des activités diversifiés dirigées par les professionnels de la Clinique, les personnes atteintes d'une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et celles souffrant d'insuffisance cardiaque obtiennent :

  • une gamme complète de services de réadaptation par des activités physiques supervisées.
  • de l'information concernant leur maladie afin de mieux la comprendre.
  • de l'information sur les moyens de contrôler les facteurs pouvant aggraver leurs symptômes.
  • de l'aide pour améliorer leur qualité de vie.
Toute une équipe à votre écoute

L'équipe interdisciplinaire de la clinique vous propose des interventions axées sur la promotion de saines habitudes de vie, sur la connaissance de votre maladie et sur les moyens qui sont à votre disposition pour réduire les risques d'aggravation de votre maladie.

Vous pouvez compter sur les compétences des professionnels suivants :
  • interniste
  • nutritionniste
  • physiothérapeute
  • travailleuse sociale
  • agente administrative
  • inhalothérapeute
  • pharmacien
  • ergothérapeute
  • infirmière bachelière
La Clinique des maladies cardiorespiratoires André-Paquin est ouverte du lundi au vendredi de 8 h à 16 h. Elle est fermée les fins de semaine et les jours fériés. Le numéro de téléphone est 819 478-6180.

^Haut de page



Clinique de suivi avec rendez-vous

Heures d'ouverture : du lundi au vendredi de 8 h à 16 h
On y offre :
  • soins plaies avec un suivi;
  • pansements;
  • injections sous-cutanées, intramusculaires ou intraveineuses
^Haut de page



Clinique d'insuffisance rénale chronique

Les personnes souffrant d'insuffisance rénale chronique peuvent profiter des services d'évaluation, de suivi médical, de services infirmiers et nutritionnels de même que du programme d'enseignement offerts par les professionnels de la Clinique d'insuffisance rénale chronique. La Clinique est en opération à raison de deux jours par semaine, les lundis et les mardis entre 8 h et 16 h. Elle est située à l'Hôpital Sainte-Croix, à l'intérieur des locaux dédiés au Service d'hémodialyse, au deuxième étage du Pavillon d'Youville-Desjardins.

L'équipe interdisciplinaire de la clinique offre des services ambulatoires sur rendez-vous aux patients référés par leur médecin. L'équipe fait les suivis relatifs à leur état de santé rénale et prodigue l'enseignement sur l'insuffisance rénale axé sur la prévention et l'autogestion pour accroître les connaissances des patients et les aider à adopter de saines habitudes.

L'enseignement aux patients est au cœur des activités de la clinique. C'est le CSSS Drummond qui a conçu le programme d'enseignement puisqu'il n'existait aucune référence à ce sujet. Le CSSS Drummond est particulièrement fier de cette réalisation, qui lui procure un rayonnement très intéressant sur les scènes québécoise et canadienne ». Notamment, le programme d'enseignement a été présenté la semaine dernière au Congrès du regroupement visant l'excellence de la pratique infirmière en néphrologie au Québec. Il a aussi été accueilli avec grand intérêt par le Comité scientifique du Groupe DEVENIR, acronyme pour « démarches visant à enrayer les effets néfastes de l'insuffisance rénale ».

La clinique est constituée de quatre professionnels qui travaillent en interdisciplinarité : deux médecins internistes, soit Dr Simon Falardeau et Dr Daniel Viens, une infirmière clinicienne, Mme Roxanne Brouilard et une diététiste, Mme Nathalie Sylvain. Une agente administrative apporte son soutien administratif à l'équipe. Le mandat de l'équipe interdisciplinaire est de préconiser la proactivité et la prévention de l'insuffisance rénale chronique pour assurer un dépistage et un suivi sécuritaire auprès des personnes qui en sont touchées. Bref, il s'agit de bien outiller les patients dans la prise en charge de leur maladie.

Il est important de souligner que l'infirmière clinicienne de l'équipe, Mme Roxanne Brouillard, est détentrice de la Certification canadienne en néphrologie, décernée par l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC). Cette certification est pour elle un engagement à demeurer à la fine pointe des normes nationales de sa spécialisation. Forte de son expertise et de ses compétences, Mme Brouillard a pu apporter une contribution des plus significatives à l'élaboration du programme d'enseignement aux patients.

^Haut de page



Centre d'enseignement sur l'asthme

Situé à l'Hôpital Sainte-Croix
570 rue Heriot
Drummondville
Téléphone 819 478-6464, poste 24219
Télécopieur : 819 478-6417

Deux façons de prendre rendez-vous :
  • accepter que le professionnel de la santé (médecin, inhalothérapeute, pharmacien) transmette vos coordonnées au CEA et que celui-ci vous contacte pour un enseignement;
  • prendre vous-même rendez-vous au centre d'enseignement sur l'asthme.
Le centre d'enseignement sur l'asthme (CEA) forme les personnes asthmatiques et leur famille afin de les aider à maîtriser leur maladie et à améliorer leur qualité de vie.

La maîtrise de l'asthme signifie :
  • une possibilité de faire une vie normale et de faire de l'exercice;
  • un minimum de manifestations d'asthme en utilisant le moins de médicaments possible;
  • un sommeil non perturbé par l'asthme;
  • une fonction respiratoire stable ou la meilleure possible.
L'enseignement est dispensé par un professionnel de la santé (inhalothérapeute ou pharmacien), à l'occasion de rencontre individuelle et porte sur :
  • l'asthme et ses manifestations;
  • les facteurs déclenchants de l'asthme et les mesures à prendre pour les éviter;
  • la médication prescrite et son utilisation;
  • les signes de détérioration de l'asthme et la reconnaissance de sa gravité;
  • l'utilisation du plan d'action (ajustement du traitement en cas de détérioration;
  • les ressources existantes dans votre communauté.
L'enseignement dispensé par les professionnels est gratuit et un compte rendu de l'enseignement sera envoyé à votre médecin.



Cliniques externes

Téléphoner est la seule façon de prendre rendez-vous. Composez le 819 478-6406 entre 8 h et 16 h du lundi au vendredi.

Pour toute consultation auprès d'un spécialiste et pour assurer le suivi des patients à la suite d'une visite à l'urgence, d'une hospitalisation ou d'une opération, les cliniques externes situées au 1er étage de l'Hôpital Sainte-Croix offrent toute une gamme de services, sous forme de cliniques : gynécologie, urologie, chirurgie générale, otorhinolaryngologie, ophtalmologie, orthopédie et chirurgie mineure. On y assure également le suivi des patients dans les disciplines telles que le cardiovasculaire, la médecine interne et l'ophtalmologie.

^Haut de page



Médecine de jour et hémato-oncologie

La recherche médicale, les technologies modernes et de nouveaux médicaments rendent maintenant possibles l'investigation et le traitement des patients sur une base externe en médecine de jour, avec le maintien de standard de qualité. Les cas de diabète et les maladies thromboveineuses (phlébites et embolies pulmonaires) sont traités en médecine de jour, évitant ainsi l'hospitalisation aux patients.

Pour les patients atteints d'un cancer, les professionnels du service d'hémato-oncologie procèdent à une grande quantité de traitements de chimiothérapie, qui sont administrés en médecine de jour, ce qui évite à la clientèle de se déplace à l'extérieur du territoire.

L'oncologie est une spécialité très importante puisqu'elle traite de la maladie à laquelle est imputable le plus haut taux d'augmentation annuelle de diagnostics des maladies chroniques du Québec.

L'équipe interdisciplinaire de lutte contre le cancer du CSSS Drummond ont reçu avec une grande fierté sa certification jusqu'en janvier 2012. Cette désignation du conseil d'administration de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec et du Ministère reconnaît les efforts considérables déployés et la motivation de ces intervenants afin d'améliorer l'accessibilité, la continuité et la qualité des soins et des services de lutte contre le cancer sur le territoire de Drummond. La mise en place d'équipes interdisciplinaires d'oncologie est l'un des mécanismes essentiels proposés par le Programme de lutte contre le
cancer afin de créer un continuum intégré de services assurant, entre autres, qualité et accessibilité.

Au coeur de l'équipe interdisciplinaire se trouve l'infirmière pivot en oncologie. Voici quelques-unes des différentes actions que l'infirmière pivot en oncologie peut accomplir auprès d'une personne qui reçoit un diagnostic de cancer :

  • Intervenir rapidement après l'annonce du diagnostic;
  • Expliquer son rôle, celui de l'équipe d'oncologie et faire part des services existants;
  • Analyser les besoins biopsychosociaux de la personne atteinte de cancer et ceux de ses proches et s'assurer de la réponse à leurs besoins;
  • Donner de l'information sur la maladie, les traitements, la gestion des symptômes et sur les ressources communautaires disponibles;
  • Assurer le suivi et l'évaluation des interventions réalisées;
  • Soutenir la personne atteinte, la rassurer et demeurer disponible pour répondre à ses questions;
  • Assurer la coordination et la continuité des soins;
  • Travailler en partenariat avec les autres intervenants du milieu et ceux de l'équipe interdisciplinaire d'oncologie;
  • Être une personne-ressource accessible durant toute la trajectoire de soins;
  • Être le porte-parole de la personne atteinte de cancer et de ses proches auprès de l'équipe interdisciplinaire.
^Haut de page


L'équipe de médecine de jour et hémato-oncologie



Les infirmières pivots en oncologie Mmes Isabelle Blouin et Lucie Deshaies



Service de dialyse

Le Service d'hémodialyse est une unité satellite du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR) dont la mise en opération remonte à juin 2001.

Le service de l'Hôpital Sainte-Croix et du CHRTR comporte un aspect tout à fait innovateur, la télénéphrologie. La télésanté fait maintenant partie intégrante de la pratique médicale de plusieurs disciplines notamment en échocardiographie pédiatrique, en dermatologie et en psychiatrie. L'utilisation de la télésanté en néphrologie est nouvelle au Québec. Il n'existe qu'un seul centre au Canada qui pilote un tel projet, soit le Centre hospitalier George L. Dumont de Moncton.

La télésanté permet de faciliter l'accès, aux patients comme aux professionnels de la santé, à des services spécialisés qui ne sont pas disponibles dans leur région. Tout est mis en place afin d'offrir un service de qualité et pour assurer la sécurité des patients. Un suivi rigoureux est effectué par l'équipe des médecins internistes de l'Hôpital Sainte-Croix, qui est en contact régulier avec les néphrologues du CHRTR. De plus, une équipe interdisciplinaire de professionnels de la santé veille à maximiser les chances de réussite des traitements de dialyse.

Outre les ressources médicales, une équipe interdisciplinaire s'assure du suivi des patients. Cette équipe est composée d'une assistante infirmière-chef, de 10 infirmières, d'une diététiste, d'un psychologue, d'un travailleur social, d'un pharmacien, d'un technicien en génie biomédical et d'un technicien en informatique.

^Haut de page



Service d'endoscopie (Centre GRAMI)

Relevant des cliniques externes, le Service d'endoscopie peut effectuer sur un mode ambulatoire et avec de l'équipement dernier cri, des endoscopies digestives, incluant les pancréatographies rétrogrades, les endoscopies urinaires et pulmonaires.

Le terme « endoscopie » est un terme générique qui signifie « regarder à l'intérieur ». Le nom de l'organe suivi de -scopie s'adresse plus spécifiquement à l'un ou l'autre examen. Ainsi, une bronchoscopie désigne une endoscopie des bronches, une laryngoscopie du larynx, une gastroscopie de l'estomac. Par rapport à d'autres méthodes d'investigation, comme la radiologie, l'endoscopie présente le grand avantage de permettre la prise de biopsies, qui peuvent confirmer ou préciser le diagnostic microscopique. L'endoscopie thérapeutique, c'est à dire celle qui est associée à un traitement, permet de réaliser de nombreux actes, comme par exemple réséquer des polypes du colon et protéger du cancer, détruire des tumeurs au laser, extraire des calculs des voies biliaires, drainer des kystes du pancréas. Une grande partie du tube digestif est constitué d'organes creux (osophage, estomac, duodénum, intestin grêle, colon), donc susceptibles d'être « regardés de l'intérieur ».

Depuis plus de 20 ans, l'Hôpital Sainte-Croix peut compter sur le Groupe de relation d'aide des maladies intestinales (GRAMI) pour doter le service d'endoscopie d'appareils d'investigation et de traitement qui répondent à des besoins précis identifiés par les intervenants de ce secteur, directement impliqués auprès de cette clientèle.

Les investissements suivants ont été réalisés ces dernières années :

  • En 2007, don de 75 000 $ pour le renouvellement de deux duodénoscopes pour la pancréatographie;
  • En 2006, don de 60 000 $ pour l'acquisition d'équipements en urologie;
  • En 2005, 25 000 $ pour l'acquisition d'un système de télémédecine en chirurgie;
  • En 2004, 50 000 $ pour l'acquisition de trois cystoscopes flexibles avec caméra et vidéo;
  • En 2001, contribution de 37 000 $ pour un pancréatoduodénoscope thérapeutique.
^Haut de page



Soins infirmiers à domicile

Les soins infirmiers à domicile s'adressent aux personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou ayant été hospitalisées et qui présentent des limites physiques temporaires, les empêchant de se déplacer au CLSC Drummond. (Ex : chirurgie pour une prothèse totale de hanche, chirurgie pour une prothèse totale du genou, sinus pilonidal, chirurgie cardiaque, nouveaux stomisés, soins de plaie). Le fait que le patient n'ait pas de moyen de transport ou le fait de recevoir des prestations d'aide sociale ne sont pas des critères justifiant une demande pour les soins à domicile. Dès que le patient est en mesure de se déplacer, il est invité à se rendre au CLSC pour recevoir ses soins ou bien diriger dans le service approprié (ex : laboratoire du centre hospitalier).

Par l'enseignement de la technique de soins, les professionnels de cette équipe vise à rendre le patient et l'aidant naturel autonomes en ce qui concerne les soins de santé requis. Pour y arriver, une évaluation des dimensions bio-psycho-sociales est faite afin d'exploiter les forces et les ressources pour réussir à rendre le patient autonome. Les soins à domicile du Programme santé physique diffèrent des services de soutien à domicile, qui eux s'adressent aux personnes en perte d'autonomie et à leurs proches.

Un délai de 24 à 48 heures peut être requis pour répondre à une demande de soins infirmiers.

^Haut de page



Urgence et centre d'évaluation

L'Urgence de l'Hôpital Sainte-Croix est désignée comme centre de traumatologie secondaire. Cette désignation confirme que toutes les ressources sont présentes à l'Hôpital Sainte-Croix pour, d'une part, une prise en charge rapide des traumatisés qui arrivent à la salle d'urgence et d'autre part, pour une réadaptation et un soutien psychosocial précoce. Pour les traumatisés, l'amélioration de la survie passe par la réduction de tous les délais d'accès aux services chirurgicaux requis. L'urgence est équipée d'un appareil de radiologie sur rail, qui permet d'effectuer des radiographies sans avoir à déplacer les patients polytraumautisés.

Dès son arrivée, l'usager de l'urgence est rencontré par une infirmière qui évalue son état de santé et le degré d'urgence de son cas, ce qu'on appelle « étape de la codification » ou « triage ». Il passe ensuite à l'étape de l'inscription.

Comment se fait la « codification »?
Chaque usager arrivant à l'urgence rencontre une infirmière qui procède à une évaluation préliminaire de son état de santé. Voici, en résumé, certains critères qui guident l'infirmière à faire cette évaluation :

Niveau 1
Réanimation
Situations qui menacent la vie ou la survie d'un membre et commandent une intervention énergique et immédiate.
Prise en charge immédiate par l'infirmière et le médecin

Niveau 2
Très urgent
Situations qui représentent une menace potentielle pour la vie, l'intégrité d'un membre ou sa fonction, et qui requièrent une intervention médicale ou l'exécution d'actes délégués.
Évaluation immédiate par l'infirmière et prise en charge dans les minutes qui suivent par le médecin;
Réévaluation toutes les 15 minutes par l'infirmière.

Niveau 3
Urgent
Situations qui peuvent s'aggraver au point d'entraîner un inconfort significatif ou d'affecter la capacité de travailler ou d'effectuer des activités journalières, et qui commandent une intervention urgente.

Niveau 4
Caractéristiques
Moins urgent
Situations qui, compte tenu de l'âge du patient, du degré de détresse ou de la possibilité d'une détérioration ou de complications, peuvent nécessiter une intervention ou des conseils dans un délai d'une à deux heures.

Niveau 5
Non urgent
Situations qui peuvent être aiguës, mais non urgentes ou relever d'un problème chronique sans toutefois présenter de signes de détérioration. L'investigation et les interventions pour certains de ces problèmes peuvent être retardées ou même effectuées dans d'autres unités de l'établissement ou milieux du réseau de soins.

Gastroentérite
Pour des informations et des conseils sur le traitement de la gastroentérite, cliquez sur l'un des liens suivants :

Enfants de 0 à 1 an | Enfants de 1 à 5 ans | Enfants de plus de 5 ans et les adultes





^Haut de page | Retour à la page principale Santé physique