Unités de vie en hébergement

Trois de nos installations accueillent en tout 457 résidents et deviennent ainsi le milieu de vie de ces personnes adultes et âgées, en lourde perte d'autonomie et dont le maintien à domicile est impossible, compte tenu des capacités physiques ou cognitives de la personne, du réseau de support insuffisant et du risque que comporte le fait d'être maintenu à domicile.

  • Centre d'hébergement Frederick-George-Heriot
  • Centre d'hébergement L'Accueil Bon-Conseil
  • Centre d'hébergement Marguerite-D'Youville
La philosophie d'un « milieu de vie »
Le concept de « milieu de vie » vise à recréer un véritable chez-soi pour l'ensemble des résidents qui vivent en institution. Créer un milieu de vie est avant tout « une affaire de cœur » puisqu'il s'agit finalement de reconnaître la richesse du cœur qui se traduit par de petits gestes de tendresse exprimés lors de la dispensation des soins et des services.

Il faut de plus savoir animer nos milieux de vie en communiquant un nouveau souffle qui permet de voir ce qui peut être créé, au-delà des routines et des règles.

C'est avoir la passion et le courage de remettre en question nos croyances, nos pratiques et nos façons de faire dans le but ultime de répondre de notre mieux aux attentes du résident, de sa famille et de ses proches.

Un « milieu de vie », c'est agir au quotidien en ce sens et reconnaître qu'il y a là d'un défi emballant et stimulant ou tous sont interpellés.


Mécanismes d'accès

La coordonnatrice aux mécanismes d'accès a la responsabilité d'orienter les personnes désirant un hébergement dans le réseau public vers la ressource la plus légère et la plus appropriée à leurs besoins. Cette décision repose sur l'adéquation entre les besoins de la personne et la ressource la plus légère, capable d'y répondre.

Pour ce faire, une évaluation des besoins de la personne par l'intervenante au suivi (OEMC) ainsi qu'une CTMSP médicale par le médecin traitant, sont obligatoires pour l'étude de la demande. L'objectif est de fournir un portrait biopsychosocial de la personne le plus précis et détaillé possible.

Toutes les demandes sont traitées et priorisées de façon équitable, selon les mêmes critères. Elles peuvent provenir du domicile, des centres hospitaliers, de l'unité de courte durée gériatrique, de l'unité de réadaptation fonctionnelle intensive d'InterVal, des ressources intermédiaires ou de type familial ou des résidences privées. De plus, les personnes déjà hébergées en ressource de type CHSLD, peuvent demander un transfert vers un autre CHSLD de leur choix.


Les soins et services

L'équipe interdisciplinaire
Tout au long de leur séjour, les résidents sont en contact avec les membres de l'équipe interdisciplinaire qui les rencontrent régulièrement afin d'évaluer leurs besoins.

L'équipe soignante de l'unité de vie
Le chef de l'unité de vie, les infirmières, infirmières auxiliaires et les préposés aux bénéficiaires sont là pour accompagner et répondre à aux besoins des résidents tous les jours.

Soins médicaux
L'équipe interdisciplinaire de chaque unité de vie comprend un médecin qui effectue des visites régulièrement et est disponible en cas d'urgence.

De plus, sur référence médicale, les résidents peuvent être vus en consultation par des médecins spécialistes.

Services pharmaceutiques
L'établissement fournit à tous les résidents les médicaments prescrits par leur médecin traitant. Il est toujours possible de rencontrer la pharmacienne pour obtenir des précisions additionnelles.

Service de réadaptation
Le maintien de l'autonomie des résidents est un objectif partagé par tous les membres de l'équipe interdisciplinaire. De façon plus particulière, les intervenants du Service de réadaptation (orthophoniste, ergothérapeute, physiothérapeute et technicien en réadaptation) veillent à l'évaluation de des capacités fonctionnelles et sensorielles, à l'adaptation confortable du fauteuil, à la fabrication des orthèses ainsi qu'à l'instauration des traitements optimaux visant l'autonomie.

Service d'interventions sociales et psychologiques
Il peut arriver qu'une personne éprouve des difficultés à s'adapter à son nouveau milieu de vie ou à assumer sa perte d'autonomie. De même, les proches et les membres de la famille d'un résident peuvent être perturbés par la condition de santé ou l'adaptation du résident en cours d'hébergement. C'est pourquoi ils peuvent compter sur les services d'un travailleur social ou d'un psychologue tout au long de leur cheminement afin de trouver un équilibre affectif et psychologique.

Service de diétothérapie
La nutritionniste répond aux questions des résidents et s'assure que la composition et la texture des repas correspondent aux goûts et aux besoins nutritionnels de chacun.

Service d'animation-loisirs
Le Service d'animation-loisirs et son équipe de professionnels proposent une programmation mensuelle d'activités de loisirs individuelles et de groupes permettant la réalisation du potentiel de la personne, la création de liens significatifs et la réponse aux besoins récréationnels et ludiques.

Service de pastorale
Des célébrations eucharistiques ou des liturgies de la parole sont tenues régulièrement dans les trois centres d'hébergement. Des visites de l'aumônier ou de l'agente de pastorale sont possibles en tout temps. L'assistance spirituelle et l'accompagnement en fin de vie font partie des mandats du Service de pastorale.

Services paramédicaux
Sur référence médicale, les services des paramédicaux externes suivants sont offerts : audioprothésiste, denturologiste, optométriste, orthésiste-prothésiste et podiatre.

Une politique sur les besoins spéciaux existe et elle stipule notamment que le financement des besoins spéciaux et la contribution du résident sont basés sur les critères définis par la Régie de l'assurance-maladie du Québec.

Association des bénévoles des centres d'hébergement du CSSS Drummond
Des bénévoles sont présents dans chacun des centres d'hébergement. Ceux-ci agissent en complémentarité avec le personnel, en apportant aux résidents un contact chaleureux soit par des services individuels ou par l'intermédiaire de ceux offerts par le service d'animation-loisirs, le service de pastorale ou d'interventions sociales.

Comité des usagers
Le comité des usagers est composé de cinq membres élus dont trois représentants du Centre d'hébergement Frederick-George-Heriot, un du Centre d'hébergement L'Accueil Bon-Conseil et un du Centre d'hébergement Marguerite-D'Youville.

Le comité des usagers est une instance de liaison entre les résidents et l'administration. Son rôle principal consiste à protéger les droits des résidents et à apporter des suggestions concernant les divers aspects de la vie dans l'établissement.



Retour à la page principale du Programme personnes en perte d'autonomie